Bibliographie

 

Liste des références mentionnées dans le livre :

En violet : les références traitant directement de l’histoire des artistes femmes (biographies, catalogues raisonnés, correspondances, mémoires, etc.) – Attention toutefois, des références supplémentaires plus spécifiques sur certaines artistes dont il est question dans le livre, sont disponibles dans les pages biographiques qui leur sont consacrées sur ce site.

A chaque fois que c’était possible, j’ai indiqué un lien vers l’article ou l’ouvrage mentionné uniquement lorsque celui-ci est disponible gratuitement.

A

Abad Reynald, Le grand marché. L’approvisionnement alimentaire de Paris sous l’Ancien Régime, Paris, Fayard, 2002.

Allain Ernest, L’oeuvre scolaire de la Révolution 1789-1802 : études critiques et documents inédits, Paris, Firmin-Didot, 1891. En ligne sur Gallica.

Allard Sébastien, Le Louvre à l’époque romantique: les décors du palais (1815-1835), Lyon, Paris, Fage, Musée du Louvre, 2006, 191 p.

Allard Sébastien (ed.), Paris 1820 : l’affirmation de la génération romantique, Bern ; New York, Peter Lang, 2005, 217 p.

Allard Sébastien et Marie-Claude Chaudonneret, Le suicide de Gros: les peintres de l’Empire et la génération romantique, Paris, Gourcuff Gradenigo, 2010, 159 p.

Allard Sébastien et Marie-Claude Chaudonneret, Ingres : la réforme des principes, 1806-1834, Lyon, Fage, 2006, 176 p.

Allard Sébastien, Guilhem Scherf , Mary Anne Stevens, Robert Rosenblum et Vivien Greene, Portraits publics, portraits privés, 1770-1830, Paris, RMN, 2006.

Allemand-Cosneau Claude, « Le Salon à Paris, de 1815 à 1850 » dans Les années romantiques: la peinture française de 1815 à 1850, catalogue de l’exposition du Musée des Beaux-Arts de Nantes, Paris, Réunions des Musées Nationaux, 1995, p. 106‑129.

Amaury-Duval, L’atelier d’Ingres : souvenirs, Paris, G. Charpentier, 1878. En ligne sur Gallica.

[anon.], « Nécrologe (Madeleine Basseporte) », Revue universelle des arts, 1861, XIII, p. 139‑147. En ligne sur Internet Archive.

Auricchio Laura, « Pahin de la Blancherie’s Commercial Cabinet of Curiosity (1779-87) », Eighteenth-Century Studies, 2002, vol. 36, no 1, p. 47‑61.

Auricchio Laura, Portraits of impropriety: Adélaïde Labille-Guiard and the careers of professional women artists in late eighteenth-century Paris, PhD Diss., School of Arts and Sciences, Columbia University, 2000. Thèse publiée sous le titre : Adélaïde Labille-Guiard : artist in the age of Revolution, Los Angeles, Getty Publications, 2009, 144 p.

Azimi Vida, « « L’exhérédation politique” de la femme par la Révolution », Revue historique de droit français et étranger, avril-juin 1991, p. 177‑215.

B

Bachaumont Louis Petit de, Mémoires secrets pour servir à l’histoire de la république des lettres en France depuis 1762 jusqu’à nos jours, ou Journal d’un observateur, Londres, J. Adamson, 36 vol., 1783-1789. En ligne sur Gallica.

Baecque Antoine de, La caricature révolutionnaire, Paris, Presses du CNRS (coll. « Librairie du bicentenaire de la Révolution française »), 1988, 237 p.

Bailey Colin B., Patriotic Taste: Collecting Modern Art in Pre-Revolutionary Paris, New Haven, Yale University Press, 2002.

Ballot Marie-Juliette, Une Elève de David. La Comtesse Benoist, L’Émilie de Demoustier,1768-1826., Plon., Paris, 1914.

Baltazard Maurice, « Le franc et son histoire », Mémoires de l’Académie nationale de Metz, 1956, p. 173‑186.

Bargel Lucie, Éric Fassin et Stéphane Latté, « Usages sociologiques et usages sociaux du genre . Le travail des interprétations », Sociétés & Représentations, 2007, 24, p. 59‑77. En ligne sur Cairn.

Barjot Dominique,  Jean-Pierre Chaline et André Encrevé, La France au XIXe siècle, 1814-1914, Paris, PUF, 2008.

Bashkirtseff Marie, Cahiers intimes inédits de Marie Bashkirtseff (4 vol.), Paris, Le Monde moderne, 1925. En ligne sur Gallica.

Beaurain David, « La fabrique du portrait royal » dans Thomas W. Gaehtgens et al. (eds.), L’art et les normes sociales au XVIIIe siècle, Paris, Editions de la MSH, 2001, p. 241‑260.

Becker Howard, Les mondes de l’art (1e parution en 1982 aux Etats-Unis), Paris, Flammarion, 2006.

Becq Annie, Genèse de l’esthétique française moderne: de la raison classique à l’imagination créatrice, 1680-1814, Paris, Albin Michel, 1994.

Bellenger Sylvain, Jacques de Caso et al., Félicie de Fauveau: l’amazone de la sculpture [musée d’Orsay, 11 juin – 15 septembre 2013], Paris, Gallimard, 2013.

Bellier de La Chavignerie Emile, Les artistes français du dix-huitième siècle, oubliés ou dédaignés, 1e éd. 1865., Paris, Ed. Minkoff, 1973.

Bellier de La Chavignerie Émile, Notes pour servir à l’histoire de l’exposition de la Jeunesse, Paris; Bruxelles, J. Renouard ; A. Mestens, 1864. En ligne sur Internet Archive.

Bellier de La Chavignerie Emile, Biographie et catalogue de l’oeuvre du graveur Miger, Paris, J.B. Dumoulin, 1856, 182 p.

Benhamou Reed, Regulating the Académie: art, rules and power in ancien régime France, Oxford, Voltaire Foundation (coll. « SVEC »), 2009, 298 p.

Bénichou Paul, Romantismes français. Tome II : Les mages romantiques ; l’Ecole du désenchantement, Paris, Gallimard (coll. « Quarto »), 2004, 1120 p.

Benoist Luc, La sculpture romantique, 1e éd. 1920., Paris, Gallimard, 1994.

Bergman-Carton Janis, The woman of ideas in French art, 1830-1848, New Haven, Yale University Press, 1995, 261 p.

Bereni Laure, Sébastien Chauvin, Alexandre Jaunait et Anne Revillard, Introduction aux études sur le genre, Bruxelles, De Boeck (coll. « Ouvertures politiques »), 2012, 357 p.

Bermingham Ann, Learning to draw : studies in the cultural history of a polite and useful art, New Haven, CT, Yale University Press, 2000, 304 p.

Blachon Remy, La gravure sur bois au XIXe siècle: l’âge du bois debout, Paris, Éditions de l’Amateur, 2001, 286 p.

Blanchet Didier et Denis Kessler, « La mobilité géographique, de la naissance au mariage » dans Jacques Dupâquier et Denis Kessler (dir.), La société française au XIXe siècle : traditions, transitions, transformations, Fayard, Paris, 1992, p. 343‑377.

Blanc Olivier, « Cercles politiques et « salons » du début de la Révolution (1789-1793) », Annales historiques de la Révolution française, 1 juin 2006, no 344, p. 63‑92. En ligne sur Revues.org.

Blanc Olivier, La dernière lettre: prisons et condamnés de la Révolution, 1793-1794, Paris, R. Laffont (coll. « Les Hommes et l’histoire »), 1984, 285 p.

Blayo Yves, « La proportion de naissances illégitimes en France de 1740 à 1829 », Population, 1975, vol. 30, no 1, p. 65‑70. En ligne sur Persée.

Bloch Marc, Apologie pour l’histoire, ou Métier d’historien, 1e éd. 1949, Classiques des sciences sociales (J.-M. Tremblay), en ligne, 2005, 116 p.

Blumenfeld Carole, « Les conseils avisés d’un peintre à son fils : la correspondance entre Martin Drölling (1752-1817) et Michel-Martin Drölling (1786-1851) », Bulletin de la société de l’histoire de l’art français, 2009, p. 279‑333.

Boime Albert, Art in an age of revolution, 1750-1800, Chicago, University of Chicago Press (coll. « A Social history of modern art »), 1987, 521 p.

Boime Albert, The Academy and French painting in the nineteenth century, 1e éd. 1971., New Haven, Yale University Press, 1986, 330 p.

Boime Albert, « Le Musée des Copies », Gazette des Beaux-Arts, 1964, no 64, p. 237‑247.

Boissard Fernand, « Les ateliers d’élèves en peinture », La Liberté. Journal des arts, 1832, no 1, p. 104‑108. En ligne sur Gallica.

Boltanski Luc, « Pouvoir et impuissance : projet intellectuel et sexualité dans le Journal d’Amiel », Actes de la recherche en sciences sociales, 1975, vol. 1, no 5, p. 80‑108. En ligne sur Persée.

Bona Dominique, Berthe Morisot: le secret de la femme en noir, Paris, Bernard Grasset, 2000, 347 p.

Bonfait Olivier, « Les Collections des parlementaires parisiens du XVIIIe siècle », Revue de l’Art, 1986, vol. 73, no 1, p. 28‑42. En ligne sur Persée.

Bonnaire Marcel, Procès-verbaux de l’Académie des Beaux-Arts, an IV-an VIII (1796-1800), Paris, 1937.

Bonnet Alain, L’enseignement des arts au XIXe siècle: la réforme de l’École des beaux-arts de 1863 et la fin du modèle académique, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006, 376 p.

Bonnet Alain et France Nerlich (dir.), Apprendre à peindre. Les ateliers privés à Paris 1780-1863, Tours, Presses de l’Université François Rabelais, 2013, 400 p.

Bonnet Marie-Jo, « Femmes peintres à leur travail : de l’autoportrait comme manifeste politique (XVIIIe-XIXe siècles) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2002, vol. 49, no 3, p. 140‑167.

Bordes Philippe, Le Serment du Jeu de Paume de Jacques Louis David, Paris, RMN, 1983.

Bordes Philippe, « Francois-Xavier Fabre, Peintre d’Histoire (I) », The Burlington Magazine, 1975, vol. 117, no 863.

Bordes Philippe et Régis Michel (dir.), Aux armes et aux arts ! Les arts de la Révolution, 1789-1799, Paris, Adam Biro, 1988.

Bouillo Eva, Le Salon de 1827 : classique ou romantique ?, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009.

Bouillon Jean-Paul, « Sociétés d’artistes et institutions officielles dans la seconde moitié du XIXe siècle », Romantisme, 1986, vol. 16, no 54, p. 89‑113.

Bourdieu Pierre, Manet. Une révolution symbolique., Seuil/Raisons d’agir., Paris, (coll. « Cours & travaux »), 2013, 784 p.

Bourdieu Pierre, Méditations pascaliennes, Paris, Seuil, 2003.

Bourdieu Pierre, « À propos de la famille comme catégorie réalisée », Actes de la recherche en sciences sociales, 1993, vol. 100, no 1, p. 32‑36.

Bourdieu Pierre, Les règles de l’art : genèse et structure du champ littéraire, Paris, Editions du Seuil, 1992, 480 p.

Bourdieu Pierre, « L’institutionnalisation de l’anomie », Les Cahiers du Musée National d’Art Moderne [MNAM], 1987, no 19-20, p. 6‑19.

Bourdieu Pierre, Homo academicus, Paris, Minuit (coll. « Collection “Le Sens commun” »), 1984, 302 p.

Bourdieu Pierre, Le sens pratique, Paris, Minuit (coll. « Le Sens commun »), 1980, 475 p.

Bourdieu Pierre, « Le marché des biens symboliques », L’Année sociologique, 1971, vol. 22, p. 49‑126.

Bourdieu Pierre, Raisons pratiques : sur la théorie de l’action, Paris, Seuil, 1994, 251 p.

Bourdieu Pierre et Alain Darbel, L’amour de l’art, Paris, Minuit, 1969.

Bourdieu Pierre et Jean-Claude Passeron, La reproduction: éléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Minuit, 1970.

Bourillon Florence, Les villes en France au XIXe siècle, Gap, Ophrys (coll. « Synthèse histoire »), 1992, 197 p.

Brem Anne-Marie de, Louis Hersent peintre d’histoire et portraitiste ; 1777-1860 [Maison de la Vie Romantique, 29 septembre 1993 – 9 janvier 1994], Paris, Paris-Musées, 1993.

Brown Gregory S., Literary sociability and literary property in France, 1775-1793: Beaumarchais, the Société des auteurs dramatiques and the Comédie Française, Aldershot ; Burlington, VT, Ashgate (coll. « Studies in European cultural transition »), 2006, 186 p.

Bruel François-Louis, « Girodet et les dames Robert », Bulletin de la société de l’histoire de l’art français, 1912, 1e fascicule, p. 76‑93.

Bryson Norman, Tradition and Desire: From David to Delacroix, Cambridge, Cambridge University Press, 1984, 260 p.

Buijsen Edwin, « Gerard et Cornelis van Spaendonck. Deux peintres de fleurs brabançons à Paris », Septentrion. Revue de culture néerlandaise, 1989, no 2, p. 78‑79.

C

Cameron Vivian P., Woman as image and image-maker in Paris during the French Revolution, PhD Diss., , Yale University, 1983.

Campan Madame, Journal anecdotique de Mme Campan, ou Souvenirs , recueillis dans ses entretiens, par M. Maigne,… suivis d’une correspondance inédite de Mme Campan avec son fils, Paris, Baudouin frères, 1824.

Campan Madame, De l’éducation, suivi des Conseils aux jeunes filles, de quelques essais de morale, et d’un théâtre pour jeunes personnes, Paris, Baudoin frères, 1823.

Camus Fabienne, « The Abbé Le Brun and his ‘Almanach des Artistes’ », The Burlington Magazine, 1993, vol. 135, no 1087, p. 692‑693.

Caron Jean-Claude, Générations romantiques : les étudiants de Paris et le Quartier latin, 1814-1851, Paris, A. Colin, 1991, 435 p.

Cayeux Jean de, Hubert Robert, Paris, Fayard, 1989, 433 p.

Chagnon-Burke Véronique, « Rue Laffitte: Looking at and Buying Contemporary Art in Mid-Nineteenth- Century Paris », Nineteenth-Century Art Worldwide, Summer 2012, vol. 11, no 2, article en ligne.

Chamfort Nicolas de, Oeuvres complètes. Tome second : Tableaux historiques de la Révolution française, Paris, Chaumerot Jeune, 1824. En ligne sur Gallica.

Champagne Patrick et Pierre Bourdieu, « Les exclus de l’intérieur », Actes de la recherche en sciences sociales, 1992, vol. 91, no 1, p. 71‑75. En ligne sur Persée.

Chaouche Sabine, « L’économie du luxe. L’intendance des Menus-Plaisirs du roi par Papillon de la Ferté (1756-1780) », Dix-huitième siècle, 2008, vol. 40, no 1, p. 395‑412.

Chappey Frédéric, « Les professeurs de l’Ecole des Beaux-Arts (1794-1873) », Romantisme, 1996, vol. 26, no 93, p. 95‑101.

Chappey Jean-Luc, « Pierre-Louis Roederer et la presse sous le Directoire et le Consulat : l’opinion publique et les enjeux d’une politique éditoriale », Annales historiques de la Révolution française, 2003, no 334, p. 1‑21.

Chappey Jean-Luc, Bernard Gainot, Guillaume Maezau, Frédéric Régent et Pierre Serna, Pour quoi faire la révolution, Marseille, Agone (coll. « Passé & présent »), 2012, 200 p.

Charavay Étienne, « Documents inédits. Deux lettres du peintre Antoine Vestier », La Révolution française. Revue historique, 1888, XV, p. 530‑534.

Chartier Roger, Les origines culturelles de la Révolution française, Paris, Seuil, 2000.

Charton Édouard (ed.), Guide pour le choix d’un état, ou Dictionnaire des professions, Paris, Lenormant, 1842, 610 p. En ligne sur Internet Archive.

Châtelus Jean, Peindre à Paris au XVIIIe siècle, Nîmes, Éditions J. Chambon, 1991, 349 p.

Chaudonneret Marie-Claude, « Les artistes vivants au Louvre (1791-1848) : du musée au bazar » dans James Kearns et Pierre Vaisse (eds.), « Ce Salon à quoi tout se ramène » : le Salon de peinture et de sculpture, 1791-1890, Bern ; New York, Peter Lang, 2010, p. 7‑22.

Chaudonneret Marie-Claude, « Regain d’intérêt pour les socialistes “utopistes” du XIXe siècle », 2008, article en ligne sur HAL ‑ SHS.

Chaudonneret Marie-Claude, « De la peinture d’histoire à l’illustration, le ‘genre anecdotique’ » dans Eugène Devéria 1805–1865, catalogue de l’exposition du musée national du Château de Pau, Paris, RMN, 2006, p. 103‑108. En ligne sur HAL – SHS.

Chaudonneret Marie-Claude, « La politique artistique de la Restauration » dans Jean-Yves Mollier, Martine Reid et Jean-Claude Yon (eds.), Repenser la Restauration, Paris, Nouveau Monde éditions, 2005, p. 145‑150.

Chaudonneret Marie-Claude, « Le “romantisme” au Salon. Définition par la critique contemporaine (1822-1827) » dans Sébastien Allard (dir.), Paris 1820. L’affirmation de la génération romantique, Bern ; New York, Peter Lang, 2005, p. 131‑151.

Chaudonneret Marie-Claude, « Collectionner l’art contemporain (1820-1840). L’exemple des banquiers » dans Monica Preti-Hamard et Philippe Sénéchal (eds.), Collections et marché de l’art en France. 1789-1848, Rennes, Presses Universitaires de Rennes/INHA, 2005, p. 273‑282.

Chaudonneret Marie-Claude, L’État et les artistes : de la Restauration à la monarchie de Juillet, 1815-1833, Paris, Flammarion, 1999.

Chaudonneret Marie-Claude, Fleury Richard et Pierre Révoil, la peinture troubadour, Paris, Arthena, 1980.

Chu Petra ten-Doesschate (éd.), Correspondance de Courbet, Paris, Flammarion, 1996, 635 p.

Cibois Philippe, L’enseignement du latin en France, une socio-histoire, 2011, texte en ligne, 203 p.

Clark Linda L., The rise of professional women in France : gender and public administration since 1830, Cambridge, Cambridge University Press, 2000, 324 p.

Clément-Hémery Albertine, Souvenirs de 1793 et 1794, Cambrai, Presses de Cesne-Daloin, 1832.

Coekelsberghs Denis et Pierre Loze, 1770-1830 : autour du néoclassicisme en Belgique, Bruxelles, Ed. du Crédit Communal de Belgique, 1985.

[collectif], Le baron Taylor, l’association des artistes et l’exposition du Bazar Bonne-Nouvelle en 1846, Paris, Fondation Taylor, 1995, 300 p.

Collovald Annie, « Identité(s) stratégique(s) », Actes de la recherche en sciences sociales, 1988, vol. 73, no 1, p. 29‑40. En ligne sur Persée.

Compayré Gabriel, Histoire critique des doctrines de l’éducation en France depuis le seizième siècle (tome second), Paris, Hachette, 1911, 454 p.

Coquery Natacha, L’hôtel aristocratique. Le marché du luxe à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998.

Cossy Valérie, « Femmes et création littéraire au XIXe siècle ou comment réconcilier des contraires » dans Agnese Fidecaro et Stéphanie Lachat (eds.), Profession : créatrice, La place des femmes dans le champ artistique, Lausanne, Antipodes, 2007, p. 49‑72.

Courajod Louis, Histoire de l’École des Beaux-Arts au XVIIIe siècle, 1e éd. 1874., Paris, Librairie des Arts et Métiers, 1994.

Cournault Charles, « Étienne-Maurice Falconet et Marie-Anne Collot », Gazette des Beaux-Arts, 1869, II, p. 117‑144.

Crook Malcolm, Elections in the French Revolution: An Apprenticeship in Democracy, 1789-1799, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

Crow Thomas E., Emulation: David, Drouais, and Girodet in the art of revolutionary France, New Haven, Yale University Pres / Getty Research Institute, Los Angeles, 2006.

Crow Thomas E., La peinture et son public à Paris au dix-huitième siècle, Paris, Macula, 2000.

Crow Thomas E., L’Atelier de David: émulation et révolution, Paris, Gallimard, 1997.

Curzon Henri de, Alfred de Curzon, peintre 1820-1895, sa vie et son oeuvre, d’après ses souvenirs, ses lettres, ses contemporains, Paris, Fischbacher, 1912.

D

Darnton Robert, Bohème littéraire et révolution : le monde des livres au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, 2010.

Daune-Richard Anne-Marie et Anne-Marie Devreux, « Rapports sociaux de sexe et conceptualisation sociologique », Recherches féministes, 1992, vol. 5, no 2, p. 7‑30.

David Jules, Le peintre Louis David 1748-1825. Souvenirs et documents inédits, Paris, V. Havard, 1880.

Davidson Denise Z., France after Revolution : urban life, gender and the new social order, Cambridge, Mass, Harvard University Press (coll. « Harvard historical studies »), 2007, 257 p.

De Bellaigue Christina, Educating women: schooling and identity in England and France, 1800-1867, Oxford ; New York, Oxford University Press, 2007, 276 p.

DeGroat Judith A., « The Public Nature of Women’s Work: Definitions and Debates during the Revolution of 1848 », French Historical Studies, 1 janvier 1997, vol. 20, no 1, p. 31‑47.

Delaborde Henri, Ingres, sa vie, ses travaux, sa doctrine, d’après les notes manuscrites et les lettres du maître, Paris, Plon, 1870.

Delaborde Henri (éd.), Lettres et pensées d’Hippolyte Flandrin, accompagnées de notes et précédées d’une notice biographique et d’un catalogue des oeuvres du maître, Paris, Plon, 1865.

Delécluze E. J., Louis David, son école et son temps : souvenirs, 1e éd. 1855., Paris, Macula (coll. « Collection Vivants piliers »), 1983, 516 p.

Dellac Christiane, Marie-Anne Collot : Une sculptrice française à la cour de Catherine II, 1748-1821, Paris, l’Harmattan, 2005.

D’Enfert Renaud, « De l’École royale gratuite de dessin à l’École nationale des arts décoratifs 1806-1877 » dans Renaud D’Enfert, Rossella Froissart-Pezone et Sylvie Martin (dir.), Histoire de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, 1766-1941, Paris, ENSAD (coll. « Journal de l’ENSAD »), 2004, p. 64‑107.

D’Enfert Renaud, L’enseignement du dessin en France: figure humaine et dessin géométrique (1750-1850), Paris, Belin (coll. « Histoire de l’éducation »), 2003, 255 p.

Depauw Jacques, « Amour illégitime et société à Nantes au XVIIIe siècle », Annales ESC, 1972, vol. 27, no 4, p. 1155‑1182.

Devance Louis, « Femme, famille, travail et morale sexuelle dans l’idéologie de 1848 », Romantisme, 1976, vol. 6, no 13, p. 77‑103.

Dewerpe Alain, La fabrique des prolétaires: les ouvriers de la manufacture d’Oberkampf à Jouy-en-Josas (1760-1815), Paris, Presse de l’Ecole normale supérieure, 1990, 222 p.

Diderot Denis, Oeuvres complètes, revues sur les éditions originales, comprenant ce qui a été publié à diverses époques et les manuscrits inédits, conservés à la Bibliothèque de l’Ermitage, notices, notes, table analytique, Paris, Garnier frères, 1875. En ligne sur Gallica.

Diebolt Claude, « Les effectifs scolarisés en France: XIXe et XXe siècles », International Review of Education, 1999, vol. 45, no 2, p. 195‑211.

Dietz Bettina et Thomas Nutz, « Collections Curieuses: The Aesthetics of Curiosity and Elite Lifestyle in Eighteenth-Century Paris », Eighteenth-century Life, 2005, vol. 29, no 3, p. 44‑75.

Dion-Tenenbaum Anne, Marie d’Orléans: 1813-1839: princesse et artiste romantique, Paris, Somogy : Musée du Louvre / Musée Condé du château de Chantilly, 2008, 254 p.

Dorbec Prosper, « L’exposition de la Jeunesse au XVIIIe siècle », Gazette des Beaux-Arts, 1905, vol. 3, no 33-34, p. 456‑478 (33) et 77‑86 (34).

Dowd David L., « The French Revolution and the Painters », French Historical Studies, 1959, vol. 1, no 2, p. 127‑148.

Draper James David, « Thirty Famous People: Drawings by Sergent-Marceau and Bosio, Milan, 1815-1818 », Metropolitan Museum Journal, 1978, vol. 13, p. 113‑130.

Dreyfous Maurice, Les arts et les artistes pendant la période révolutionnaire (1789-1795), Paris, P. Ollendorff, 1906.

Drutinus Hélène, L’invention du musée du Luxembourg, 1750-1822: de la salle du trône aux artistes vivants, Thèse de doctorat en histoire de l’art, Université Paris 10 Nanterre, Paris, 2007.

Dubar Claude, La socialisation: construction des identités sociales et professionnelles, Paris, Armand Colin, 2010.

Dumons Bruno et Gilles Pollet (dir.), La fabrique de l’honneur : les médailles et les décorations en France (XIXe-XXe siècles), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, 240 p.

Dupuy Roger, « Jean, baron de Batz » dans Albert Soboul (ed.), Dictionnaire historique de la Révolution française, 1e éd. 1989., Paris, PUF (coll. « Quadrige »), 2005, p. 96‑97.

Duris Pascal, Linné et la France 1780-1850, Genève, Droz, 1993, 281 p.

Duro Paul, « Copyists in the Louvre during the Middle Decades of the Nineteenth Century », Gazette des Beaux-Arts, avril 1988, p. 249‑254.

Duro Paul, « The “Demoiselles à copier” in the Second Empire », Woman’s Art Journal, 1986, vol. 7, no 1, p. 1‑7.

Duvergier Jean-Baptiste, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d’Etat (t. 7), Paris, A. Guyot et Scribe ; Charles-Béchet, 1825. En ligne sur Gallica.

E

Etienne Noémie, La restauration des peintures à Paris, 1750-1815: pratiques et discours sur la matérialité des oeuvres d’art, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012.

Etienne Noémie, « La pensée dans la pratique : le cas de Marie-Jacob Godefroid, restauratrice de tableaux au 18e siècle » dans Mechthild Fend, Melissa Hyde et Anne Lafont (eds.), Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850), Dijon, Presses du Réel, 2012, p. 79‑99.

Etienne Noémie, « Edifier et instruire : une typologie des restaurations exposées à Paris autour de 1750 », CeROart, 2010, no 5, article en ligne.

F

Fauré Christine, La démocratie sans les femmes: essai sur le libéralisme en France, Paris, Presses universitaires de France (coll. « Politique d’aujourd’hui »), 1985, 263 p.

Fend Mechthild, Hyde Melissa Lee et Lafont Anne (eds.), Plumes et pinceaux: discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850), Dijon, Les presses du réel : INHA (coll. « Oeuvres en sociétés »), 2012, 333 p. En ligne sur le site de l’INHA.

Fialcofschi Roxana, Le Journal de Paris et les arts visuels, 1777-1788, Thèse de doctorat, Université Lumière Lyon 2, Lyon, 2009. Thèse en ligne.

Fletcher Pamela M., « Creating the French Gallery: Ernest Gambart and the Rise of the Commercial Art Gallery in Mid-Victorian London », Nineteenth-Century Art Worldwide, Spring 2007, vol. 6, no 1, article en ligne.

Fort Bernadette, « Indicting the Woman Artist : Diderot, Le Libertin, and Anna Dorothea Therbusch », Lumen : travaux choisis de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, 2004, XXIII, p. 1‑37.

Fort Bernadette, Les Salons des « Mémoires secrets », 1767-1787, Paris, ENSBA, 1999.

Foucart Bruno, Le renouveau de la peinture religieuse en France (1800-1860), Paris, Arthéna, 1987.

Foucart Bruno, « L’artiste dans la société de l’Empire : sa participation aux honneurs et dignités », Revue d’histoire moderne et contemporaine, septembre 1970, XXVII, p. 709‑719.

Fouché Jean-Louis, « L’opinion d’Ingres sur le Salon. Procès-verbaux de la commission permanente des beaux-arts (1848-1849) », Chronique des arts et de la curiosité, 14 mars 1908, p. 98‑99, 129‑130.

Foucher Charlotte, Un symbolisme enfoui : les femmes artistes dans les milieux symbolistes en France au passage du siècle (XIXe-XXe siècles), Thèse de doctorat, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, 2012, 3 vol. => thèse publiée, sous le titre : Créatrices en 1900. Femmes artistes en France dans les milieux symbolistes, Paris, Mare et Martin, 2015.

Fox Daniel M., « Artists in the Modern State: The Nineteenth-Century Background », The Journal of Aesthetics and Art Criticism, 1 décembre 1963, vol. 22, no 2, p. 135‑148.

Fraisse Geneviève, Muse de la raison : démocratie et exclusion des femmes en France, 1e éd. 1989., Paris, Gallimard, 1995.

Frizot Michel (dir.), Nouvelle histoire de la photographie, Paris, A. Biro/Larousse, 2001, 775 p.

Froeschlé Michel, L’école au village: les petites écoles de l’Ancien Régime à Jules Ferry, Nice, Serre, 2007, 262 p.

Furcy-Raynaud Marc, Procès-verbaux des assemblées du jury élu par les artistes exposants au Salon de 1791 pour la distribution des prix d’encouragement, Paris, Jean Schemit, 1906.

G

Gaehtgens Thomas W. et Jacques Lugand, Joseph-Marie Vien, peintre du roi, 1716-1809, Paris, Arthena, 1989, 433 p.

Galenson David W. et Robert Jensen, Careers and Canvases: The Rise of the Market for Modern Art in the Nineteenth Century, NBER Working Paper n°9123, National Bureau of Economic Research, 2002, article en ligne.

Garb Tamar, Sisters of the Brush : women’s artistic culture in late nineteenth-century Paris, New Haven, Yale University Press, 1994, 207 p.

Gardey Delphine et Ilana Löwy (dir.), L’invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Paris, Éd. des archives contemporaines, 2000.

Geiger Monique, Sophie Rude: peintre et femme de sculpteur : une vie d’artiste au XIXe siècle (Dijon-Bruxelles-Paris), Dijon, Société des Amis des Musées de Dijon, 2005.

Georgel Chantal, 1848, la République et l’art vivant, Paris, Fayard/RMN, 1998, 229 p.

Glinoer Anthony, « À la lisière de l’avant-garde esthétique : la Liberté, journal des arts » dans Jean-Louis Cabanès (dir.), Romantismes, l’esthétique en acte, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest (coll. « Orbis litterarum »), 2013, p. 213‑226.

Glinoer Anthony, La querelle de la camaraderie littéraire: les romantiques face à leurs contemporains, Genève, Droz (coll. « Histoire des idées et critique littéraire »), 2008, 252 p.

Glorieux Guillaume, A l’enseigne de Gersaint: Edme-François Gersaint, marchand d’art sur le Pont Notre-Dame, 1694-1750, Seyssel, Champ Vallon (coll. « Epoques »), 2002, 585 p.

Godineau Dominique, « Femmes en citoyenneté : pratiques et politique », Annales historiques de la Révolution française, 1995, vol. 300, no 1, p. 197‑207.

Godineau Dominique, Citoyennes tricoteuses: les femmes du peuple à Paris pendant la Révolution française, Aix-en-Provence, Alinéa (coll. « Collection “Femmes et révolution” »), 1988, 420 p.

Godineau Dominique, Lynn Hunt, Jean-Clément Martin, Anne Verjus et Martine Lapied, « Femmes, genre, révolution », Annales historiques de la Révolution française, 2009, no 358, p. 143‑166.

Goodman John, « Jansenism, Parlementaire Politics, and Dissidence in the Art World of Eighteenth-Century Paris: The Case of the Restout Family », Oxford Art Journal, 1995, vol. 18, no 1, p. 74‑95.

Granger Catherine, L’Empereur et les arts : la liste civile de Napoléon III, Paris, Droz, 2005, 866 p.

Green Nicholas, « Circuits of Production, Circuits of Consumption: The Case of Mid-Nineteenth-Century French Art Dealing », Art Journal, 1 avril 1989, vol. 48, no 1, p. 29‑34.

Griener Pascal, La république de l’œil: l’expérience de l’art au siècle des Lumières, Paris, Odile Jacob (coll. « Collège de France »), 2010, 329 p.

Griener Pascal et Cecilia Hurley, « Une norme en transformation : la systématique du vocabulaire artistique au 18ème siècle » dans Thomas W. Gaehtgens et al. (eds.), L’art et les normes sociales au XVIIIe siècle, Paris, Editions de la MSH, 2001, p. 3‑14.

Grote Harriet, Memoir of the life of Ary Scheffer, London, J. Murray, 1860, 186 p.

Gruber Alain Charles, « Les Vauxhalls parisiens au XVIIIe siècle », Bulletin de la société d’histoire de l’art français, 1971, p. 125‑143.

Gueniffey Patrice, Le nombre et la raison: la Révolution française et les élections, Paris, Ed. EHESS (coll. « Recherches d’histoire et de sciences sociales »), 1993, 559 p.

Guichard Charlotte, Les amateurs d’art à Paris au XVIIIe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2008.

Guichard Charlotte, « Arts libéraux et arts libres à Paris au XVIIIe siècle : peintres et sculpteurs entre corporation et Académie royale », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2002, vol. 49, no 3, p. p. 54‑68.

Guiffrey Jules, Histoire de l’Académie de Saint-Luc, Archives de l’art français., s.l., 1915, vol.IX, nouvelle période. En ligne sur Persée.

Guiffrey Jules, « Réception de Mmes Vigée-Lebrun et Guiard à l’Académie de peinture », Nouvelles archives de l’art français, 1890, VI, 3e série, p. 181‑184.

Guiffrey Jules, Livret de l’Exposition du Colisée suivi de l’Exposition ouverte au Colisée en 1797, Paris, J. Baur, 1875. En ligne sur Internet Archive.

Guiffrey Jules, « Ecoles de demoiselles dans les ateliers de David et de Suvée au Louvre », Nouvelles archives de l’art français, 1875, III, p. 394‑402.

Guiffrey Jules, Notes et documents inédits sur les expositions du XVIIIe siècle, Paris, Baur, 1873. En ligne sur Gallica.

Guillaume James (éd.), Procès-verbaux du Comité d’instruction publique de la Convention nationale (Tome 4), Paris, Imprimerie nationale, 1901, 1106 p. En ligne sur Gallica.

Guyot de Fère François-Fortuné, Annuaire des artistes français. Année 1836, Paris, Guyot de Fère, 1836. En ligne sur Gallica.

H

Haddad Michèle, « Courbet et l’enseignement de l’art, ou comment faire école sans tenir école », Romantisme, 2003, vol. 33, no 122, p. 71‑79.

Hamon Philippe et Alexandrine Viboud (dir.), Dictionnaire thématique du roman de moeurs en France, 1814-1914, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2008.

Hanne Georges, « L’enregistrement des occupations à l’épreuve du genre : Toulouse, vers 1770-1821 », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2007, vol. 54-1, no 1, p. 69‑97.

HardouinFugier Elisabeth et  Etienne Grafe, Les peintres de fleurs en France, de Redouté à Redon, Paris, Les Editions de l’Amateur, 1992.

Harten Elke et Hans-Christian, Femmes, culture et Révolution, Paris, Ed. des Femmes, 1989.

Haskell Francis, La Norme et le caprice: redécouvertes en art, aspects du goût, de la mode et de la collection en France et en Angleterre, 1789-1914, Paris, Flammarion, 1993.

Hauptman William, « Juries, Protests, and Counter-Exhibitions before 1850 », The Art Bulletin, 1985, vol. 67, no 1, p. 95.

Heim Jean-François, Claire Beraud et Philippe Heim, Les salons de peinture de la Révolution française: 1789-1799, Paris, C.A.C. Sarl. Edition, 1989, 396 p.

Heinich Nathalie, L’élite artiste : excellence et singularité en régime démocratique, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque des sciences humaines »), 2005, 370 p.

Heinich Nathalie, Du peintre à l’artiste: artisans et académiciens à l’Age classique, Paris, Editions de Minuit (coll. « Paradoxe »), 1993, 302 p.

Hesse Carla A., Publishing and cultural politics in revolutionary Paris, 1789-1810, Berkeley, University of California Press, 1991, 296 p.

Hibberd Sarah et Richard Wrigley (eds.), Art, Theatre, and Opera in Paris, 1750-1850: Exchanges and Tensions, Farnham & Burlington, Ashgate, 2014, 289 p.

H. J., « Nécrologie de Mme Legué-Larivière », Nouvelles archives de l’art français. Revue de l’art français ancien et moderne, 1886, (coll. « 3e année »), p. 46‑47.

Hoffmann Roald, « Mme Lavoisier », American Scientist, 2002, vol. 90, no 1, p. 22‑24.

Houdaille Jacques et Louis Henry, « Célibat et âge au mariage aux XVIIIe et XIXe siècles en France. II. Age au premier mariage », Population, 1979, vol. 34, no 2, p. 403‑442. En ligne sur Persée.

Hunt Lynn, Le Roman familial de la Révolution française, Paris, Albin Michel, 1995.

Hurtaut et Magny, Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs, tome II, Paris, Moutard, 1779. En ligne sur Gallica.

Hyde Melissa, « Les femmes et les arts plastiques au temps de Marie-Antoinette » dans Anne Vallayer-Coster, peintre à la cour de Marie-Antoinette, Musée des beaux-arts de Marseille/Somogy., Marseille/Paris, 2003, p. 75‑93.

I

Ivens Maria, Le peuple-artiste, cet être monstrueux : la communauté des pairs face à la communauté des génies, Paris, L’Harmattan (coll. « Collection La Philosophie en commun »), 2002, 299 p.

J

Jacques Annie et Emmanuel Schwartz (dir.), Les « Beaux-arts », de l’Académie aux Quat’z’arts: anthologie historique et littéraire, Paris, ENSBA, 2001.

Jal Auguste, Dictionnaire critique de biographie et d’histoire. Errata et supplément pour tous les dictionnaires historiques, d’après des documents authentiques inédits, Paris, 1867. En ligne sur Gallica.

Janssens Sandra et Paul Knolle, Bruges, Paris, Rome: Joseph Benoît Suvée et le néoclassicisme, Gand, Snoeck, 2007, 207 p.

Jeffares Neil, Dictionary of pastellists before 1800, London, Unicorn Press, 2006, 758 p. Notices en ligne.

Jensen Heather Belnap, « The Journal des Dames et des Modes: Fashioning Women in the Arts, c. 1800-1815 », Nineteenth Century Art Worldwide, Spring 2006, vol. 5, no 1, article en ligne.

Jobert Barthélémy, « The ‘travaux d’encouragement’ : An Aspect of Official Arts Policy in France under Louis XVI », Oxford Art Journal, 1987, vol. 10, no 1, p. 3‑14.

Johnson James H., « Musical Experience and the Formation of a French Musical Public », Journal of Modern History, 1992, vol. 64, no 2, p. 191‑226.

Joly Morwena, « L’obsession du « dessous » : Diderot et l’image anatomique », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 2008, vol. 43, no 1, p. 57‑70. En ligne sur Revues.org.

Jouin Henry, David d’Angers, sa vie, son oeuvre, ses écrits et ses contemporains, Tome 2 : Ecrits du maître, son œuvre sculpté, Paris, Plon, 1876. En ligne sur Gallica.

Jourdan Annie, « Politique artistique et Révolution française (1789-1800) : la régénération des arts, un échec ? », Annales historiques de la Révolution française, 1997, vol. 309, no 1, p. 401‑421. En ligne sur Persée.

Joyeux-Prunel Béatrice, Nul n’est prophète en son pays ? L’internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes, 1855-1914, Paris, Musée d’Orsay/Nicolas Chaudun, 2009, 304 p.

Julia Isabelle et Jean Lacambre, Les années romantiques : la peinture française de 1815 à 1850, RMN., Paris, 1995, 497 p.

Juratic Sabine, « Solitude féminine et travail des femmes à Paris à la fin du XVIIIe siècle », Mélanges de l’Ecole française de Rome. Moyen-Age, Temps modernes, 1987, vol. 99, no 2, p. 879‑900. En ligne sur Persée.

K

Kaplan Steven L., « Idéologie, conflits et pratiques politiques dans les corporations parisiennes au XVIIIe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2002, vol. 49, no 1, p. 5‑55.

Kaplan Steven L., La fin des corporations, Paris, Fayard, 2001.

Kaplan Steven L., Bread, politics and political economy in the reign of Louis XV, La Haye, Kluwer Academic Publishers, 1976.

Kearns James, « Pas de Salon sans Louvre? L’exposition quitte le musée en 1848 » dans James Kearns et Pierre Vaisse (eds.), « Ce Salon à quoi tout se ramène » : le Salon de peinture et de sculpture, 1791-1890, Bern ; New York, Peter Lang, 2010, p. 45‑71.

Kelche Jean-Pierre (ed.), Les Maisons d’éducation de la Légion d’honneur : deux siècles d’apport à l’instruction et à l’éducation des jeunes filles. Actes du colloque organisé à l’occasion du bicentenaire des Maisons d’éducation de la Légion d’honneur, Saint Denis, 5 avril 2006, Paris, Harmattan (coll. « Acteurs de la science »), 2007, 183 p.

Kergoat Danièle, « Division sexuelle du travail et rapports sociaux de sexe » dans Helena Hirata et al. (eds.), Dictionnaire critique du féminisme, Paris, PUF, 2000, p. 33‑54.

Kleinert Annemarie, Le « Journal des dames et des modes » ou La conquête de l’Europe féminine (1797-1839), Stuttgart, J. Thorbecke, 2001, 504 p. Partiellement en ligne.

Klumpke Anna, Rosa Bonheur: The Artist’s (auto)biography, Ann Arbor, University of Michigan Press, 2001, 356 p.

Kris Ernst et Otto Kurz, La légende de l’artiste: un essai historique (1e éd. 1934 en Allemagne), Paris, Allia, 2010.

Kuhn Thomas S., La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 2008.

L

Lacroix Paul, « L’Académie royale et l’Académie de Saint-Luc » dans L’Ancienne France. Peintres et graveurs. L’Académie de peinture, Paris, Firmin Didot, 1888, p. 349‑362. En ligne sur Gallica.

L.[acroix] P.[aul], « Les femmes exclues de l’enseignement des beaux-arts par la République française », Revue universelle des arts, 1863, no 17, p. 55‑61.

Lacroix Sigismond, Actes de la Commune de Paris pendant la Révolution, Paris, L. Cerf, 1905. En ligne sur Gallica.

Lafont Anne, « À la recherche d’une iconographie « incroyable » et « merveilleuse » : les panneaux décoratifs sous le Directoire », Annales historiques de la Révolution française, 2005, no 340, p. 5‑21.

Lafont Anne, Girodet, Paris, RMN / A. Biro, 2005.

Lafont Anne (dir.) avec la participation de Charlotte Foucher et Amandine Gorse, Plumes et pinceaux: discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) : anthologie, Dijon, Les Presses du réel (coll. « Œuvres en sociétés. Anthologies »), 2012, 549 pEn ligne sur le site de l’INHA.

Lagrange Léon, « Du rang des femmes dans les arts », Gazette des Beaux-Arts, octobre 1860, no 8, p. 30‑43. En ligne.

Lagrave Henri, Le théâtre et le public à Paris 1715-1750, Paris, Klincksiek, 1972.

Lajarte Isabelle de, Les peintres amateurs: étude sociologique, Paris, L’Harmattan (coll. « Collection “Logiques sociales” »), 1991, 201 p.

Lajoix Anne, Marie-Victoire Jaquotot, 1772-1855 : peintre sur porcelaine, Troyes, Paris, Librairie le trait d’union/Société de l’histoire de l’art français, 2006.

Lajoix Anne, « Marie-Victoire Jaquotot (1772-1855) et ses portraits pour la tabatière de Louis XVIII », Bulletin de la société de l’histoire de l’art français, 1990, p. 153‑172.

Lamartine Alphonse de, Les confidences, Méline, Cans & Cie., Bruxelles, 1849. En ligne sur Gallica.

Lang Gladys Engel et Kurt, Etched in memory: the building and survival of artistic reputation, 1e éd. 1990., Urbana, University of Illinois Press, 2001, 437 p.

Lapauze Henry, Procès-verbaux de la commune générale des arts et de la société républicaine des arts, Paris, Imprimerie nationale, 1903. En ligne sur Internet Archive.

Launay Florence, Les Compositrices françaises de 1789 à 1914, Thèse de doctorat, Université Rennes 2, Rennes, 2004. Thèse publiée sous le titre : Les compositrices en France au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2006. Voir aussi le blog de l’auteure : « Histoires de musiciennes »

Lavallée Théophile, Histoire de Paris depuis le temps des Gaulois jusqu’à nos jours, Paris, Michel Levy Frères, 1857. En ligne sur Gallica.

Legré-Zaidline Françoise, Emois romantiques à La Rochelle ou Les passions de Louise la portraitiste et de Sander le marin, Paris, Croît vif, 2006.

Lely Sandrine, « Des femmes d’exception : l’exemple de l’Académie royale de peinture et de sculpture » dans Delphine Naudier et Brigitte Rollet (eds.), Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ?, Paris, L’Harmattan (coll. « Bibliothèque du féminisme »), 2007, p. 21‑36. En ligne sur Academia.

Lemaire Gérard-Georges, Histoire du Salon de peinture, Paris, Klincksieck, 2004, 250 p.

Lemoine Annick et al., Greuze et l’affaire du Septime Sévère, Paris, Musée Greuze/Somogy, 2005, 125 p.

Lemoine-Bouchard Nathalie, Les peintres en miniature actifs en France, 1650-1850, Paris, Les Éditions de l’Amateur, 2008, 567 p.

Lemoine Thierry (dir.), Au temps des merveilleuses: la société parisienne sous le Directoire et le Consulat, catalogue d’exposition, Musée Carnavalet, Paris, Paris Musées, 2005, 253 p.

Leniaud Jean-Michel, « L’Académie des Beaux-Arts pendant la Restauration. Au-delà de la politique : invention d’un grand corps » dans Jean-Yves Mollier, Martine Reid et Jean-Claude Yon (eds.), Repenser la Restauration, Paris, Nouveau Monde éditions, 2005.

Lenoir Alexandre, « Mémoires. David. Souvenirs historiques. », Journal de l’Institut historique, 1835, III, 2e année, p. 1‑13.

Lévêque Jean-Jacques, Paul Cézanne: le précurseur de la modernité, 1839-1906, Courbevoie, ACR, 1995.

Levitine George, The dawn of Bohemianism: the Barbu rebellion and primitivism in neoclassical France, University Park, Pennsylvania State University Press, 1978, 163 p.

Lévy-Vroelant Claire, « Fragilité de la famille urbaine au XIXe siècle : itinéraires versaillais de 1830 à 1880 », Population, 1988, vol. 43, no 3, p. 639‑657. En ligne sur Persée.

Lilti Antoine, Le monde des salons: sociabilité et mondanité à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 2005, 568 p.

Lilti Antoine, Figures publiques: l’invention de la célébrité, 1750-1850, Paris, Fayard (coll. « L’épreuve de l’histoire »), 2014, 430 p.

Lindsay Jack, Death of the Hero: French Painting from David to Delacroix, London, Studio, 1960, 185 p.

Locquin Jean, La peinture d’histoire en France de 1747 à 1785, étude sur l’évolution des idées artistiques dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Paris, H. Laurens, 1912.

Luke Yvonne, « The Politics of Participation : Quatremère de Quincy and the Theory and Practice of Concours Publics in Revolutionary France, 1791-1795 », Oxford Art Journal, 1987, vol. 10, no 1, p. 15‑43.

M

Maës Gaëtane, Les Salons de Lille de l’Ancien Régime à la Restauration, 1773-1820, Dijon, L’échelle de Jacob, 2004.

Mainardi Patricia, « Copies, Variations, Replicas : Nineteenth-Century Studio Practice », Visual Resources : An International Journal of Documentation, 1999, vol. 15, no 2, p. 123‑147.

Mainardi Patricia, Husbands, wives, and lovers : marriage and its discontents in nineteenth-century France, New Haven, Yale University Press, 2003, 310 p.

Mainardi Patricia, The End of the Salon. Art and the State in the Early Third Republic, Cambridge, Cambridge University Press, 1994, 224 p.

Mainardi Patricia, « The Eviction of the Salon from the Louvre », Gazette des Beaux-Arts, Juillet-Août 1988, p. 31‑40.

Martin Jean-Clément, La révolte brisée: femmes dans la Révolution française et l’Empire, Paris, Armand Colin, 2008, 272 p.

Massonaud Dominique (dir.), Le nu moderne au Salon (1799-1853) : revue de presse, Grenoble, ELLUG : Université Stendhal (coll. « Archives critiques »), 2005, 349 p.

Matonti Frédérique, « Une Beauté capitale. Hérault de Séchelles : un corps aristocratique en révolution », Sociétés & Représentations, 1998, no 6, p. 309‑332.

Mauclair Camille, Histoire de la miniature féminine française. Le XVIIIe siècle. L’Empire. La Restauration, Paris, Albin Michel, 1925.

Mayeur Françoise., L’éducation des filles en France au XIXe siècle, 1e éd. 1979, Paris, Perrin, 2008.

Mazier Du Heaume Hippolyte, Voyage d’un jeune Grec à Paris. Tome 1, Paris, F. Louis, 1824. En ligne sur Gallica.

McClellan Andrew, Inventing the Louvre: art, politics, and the origins of the modern museum in eighteenth-century Paris, Berkeley, University of California Press, 1999.

McWilliam Neil, « Mythologising Millet » dans A. Burmester, C. Heilmann et F. Zimmermann (eds.), Barbizon. Malerei der Natur – Natur der Malerei, Munich, Klinkhardt & Biermann, 1999, p. 438‑447.

McWilliam Neil, Catherine Méneux et Julie Ramos, L’art social en France, de la Révolution à la Grande guerre, Rennes, Presses Universitaires de Rennes/INHA, 2014, 496 p.

Merson Olivier, « Les logements d’artistes au Louvre à la fin du XVIIIe et au commencement du XIXe siècle », Gazette des Beaux-Arts, 1881, XXIII-XXIV, p. 264‑270 (XXIII) et 276‑288 (XXIV).

Miceli Sergio, « Division du travail entre les sexes et division du travail de domination : une étude clinique des Anatoliens au Brésil », Actes de la recherche en sciences sociales, 1975, vol. 1, no 5, p. 162‑182. En ligne sur Persée.

Michel Régis et Marie-Catherine Sahut, David, l’art et le politique, Paris, RMN/Gallimard (coll. « Découvertes »), 1988, 176 p.

Millard Charles W., « La vie d’Auguste Préault » dans Isabelle Leroy Jay-Lemaistre et al. (eds.), Auguste Préault : sculpteur romantique, 1809-1879. Catalogue d’exposition, Paris, Gallimard/RMN, 1997, p. 306‑319.

Milo Daniel, « Le phénix culturel : de la résurrection dans l’histoire de l’art. L’exemple des peintres français (1650-1750) », Revue française de sociologie, 1986, vol. 27, no 3, p. 481‑503. En ligne sur Persée.

Mirzoeff Nicholas, « Revolution, Representation, Equality: Gender, Genre, and Emulation in the Académie Royale de Peinture et Sculpture, 1785-93 », Eighteenth-Century Studies, 1997, vol. 31, no 2, p. 153‑174.

Monnier Gérard, L’Art et ses institutions en France, de la Révolution à nos jours, Paris, Folio, 1995, 464 p.

Montaiglon Anatole de (éd.), Procès-verbaux de l’Académie royale de peinture et de sculpture (1648-1793), Paris, J. Baur, 1875-1892. En ligne sur la bibliothèque numérique de l’INHA.

Moreau-Nélaton Etienne, Millet raconté par lui-même, Paris, H. Laurens, 1921, 300 p.

Moreau-Vauthier Charles, Gérôme : peintre et sculpteur : l’homme et l’artiste : d’après sa correspondance, ses notes, les souvenirs de ses élèves et de ses amis, Paris, Hachette, 1906, 332 p. En ligne sur Gallica.

Morin Marie-Renée (éd.), Une artiste en Italie. Correspondance de Stéphanie de Virieu et Aymon de Virieu (1823-1824), Cahier d’études sur les correspondances du XIXe siècle., Clermont-Ferrand, 1993.

Moulin Raymonde, Le Marché de la peinture en France, 1e éd. 1967., Paris, Éditions de Minuit (coll. « Le Sens commun »), 1989, 612 p.

N

Necker de Saussure Albertine Adrienne, L’éducation progressive, ou Étude du cours de la vie (Tome 3e, Étude de la vie des femmes), Paris, Paulin, 1838, 456 p. En ligne sur Gallica.

Nochlin Linda, Femmes, art et pouvoir, et autres essais, Nîmes, Ed. J. Chambon, 1993, 251 p.

O

O’Brien David, Antoine Jean Gros, peintre de Napoléon, Paris, Gallimard, 2006, 304 p.

Oppenheimer Margaret A., The French portrait: Revolution to Restoration, Northampton, Mass., Smith College Museum of Art, 2005.

Oppenheimer Margaret A., Women artists in Paris 1789–1814, PhD Diss., New York University, New York, 1996.

Oppenheimer Margaret A., « ’The Charming Spectacle of a Cadaver’: Anatomical and Life Study by Women Artists in Paris, 1775-1815 », Nineteenth Century Art Worldwide, Spring 2007, vol. 6, no 1, article en ligne.

P

Paillat Paul, « Les salaires et la condition ouvrière en France à l’aube du machinisme (1815-1830) », Revue économique, 1951, vol. 2, no 6, p. 767‑776. En ligne sur Persée.

Parent-Lardeur Françoise, Lire à Paris au temps de Balzac : les cabinets de lecture à Paris, 1815-1830, 1e éd. 1981., Paris, Ed. de l’EHESS, 1999, 300 p.

Parfait Noël, Notice biographique sur A.-F. Sergent, graveur en taille-douce, député de Paris à la Convention nationale, Chartres et Paris, Garnier, Dauvin, etc., 1848. En ligne sur Gallica.

Passez Anne-Marie, Adélaïde Labille-Guiard. 1749-1803, Paris, Arts et Métiers Graphiques, 1973.

Pellegrin Nicole, « Les femmes et le don patriotique : les offrandes d’artistes de septembre 1789 » dans Les Femmes et la Révolution française, tome II, Actes du colloque international, 12-13-14 avril 1989, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1990, p. 361‑380.

Pellegrin Nicole et Sabine Juratic, « Femmes, villes et travail en France dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle », Histoire, économie et société, 1994, vol. 13, no 3, p. 477‑500. En ligne sur Persée.

Pevsner Nikolaus, Les académies d’art, (1e éd. 1940), Paris, G. Monfort, 1999.

Peyre Roger, « Quelques lettres inédites de Louis David et de madame David », La chronique des arts et de la curiosité, 1900, no 11-12, p. 97‑98 (11) et 109‑112 (12).

Philippe Emmanuelle et Séverine Sofio, « “I was born in this palace…” Emotional bonds in the artistic community of the Louvre (1750-1800) » dans Susan Broomhall (ed.), Emotions in the Household, 1200-1900, Palgrave Macmillan., Basingstoke, Hampshire & New York, 2008, p. 234‑251. En ligne sur Academia.

Pinault-Sorensen Madeleine, « Madame Lavoisier, dessinatrice et peintre », La Revue du Musée des Arts et Métiers, mars 1994, no 6, p. 23‑25.

Planté Christine, La petite sœur de Balzac : essai sur la femme auteur, Paris, Seuil (coll. « Libre à elles »), 1989, 374 p.

Pommier Edouard, Winckelmann, inventeur de l’histoire de l’art, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque des histoires »), 2003, 288 p.

Pommier Edouard, « Introduction » dans Edouard Pommier (éd.), Quatremère de Quincy, « Lettre à Miranda sur le déplacement des monuments de l’art de l’Italie », Paris, Macula, 1989, p. 7‑83.

Portalis Roger et Henri Beraldi, Les graveurs du dix-huitième siècle. Tome 3, Paris, D. Morgand et C. Fatout, 1882. En ligne sur Gallica.

Pougetoux Alain, La collection de peintures de l’impératrice Joséphine, Paris, RMN (coll. « Notes et documents des musées de France »), 2003, 235 p.

Poulot Dominique, « Musée et société dans l’Europe moderne », Mélanges de l’Ecole française de Rome, 1986, vol. 98, no 2, p. 991‑1096. En ligne sur Persée.

Poulot Dominique, Jean-Miguel Pire et Alain Bonnet (dir.), L’éducation artistique en France. Du modèle académique et scolaire aux pratiques actuelles, XVIIIe-XIXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010.

Preti-Hamard Monica et Philippe Sénéchal (dir.), Collections et marché de l’art en France 1789-1848, Rennes, Presses Universitaires de Rennes/INHA, 2005, 496 p.

Pupil François, La miniature, Nancy, Presses universitaires de Nancy / Editions du Pays lorrain (coll. « Collections du Musée historique lorrain »), 1993, 264 p.

Pupil François, Le style troubadour, ou La nostalgie du bon vieux temps, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1985, 558 p.

Pyat Félix, « Les artistes » dans Nouveau tableau de Paris, au XIXe siècle. Tome 4. « Paris Moderne », Paris, Librairie de Madame Charles-Béchet, 1834, p. 1‑21. En ligne sur Gallica.

Q

R

Ravel J. S., « Le théâtre et ses publics : pratiques et représentations du parterre à Paris au XVIIIe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2002, vol. 49, no 3, p. 89‑118.

Ravet Hyacinthe, Musiciennes: enquête sur les femmes et la musique, Paris, Éd. Autrement, 2011, 333 p.

Reff Theodore, « Copyists in the Louvre 1850-1870 », Art Bulletin, 1964, no 46, p. 552‑559.

Reitlinger Gerald, The Economics of Taste, vol. 1 : The rise and fall of picture prices 1760-1960, London, Barrie & Rockliff, 1961.

René-Jean, « Madame Victoire Jaquotot, peintre sur porcelaines », Archives de l’art français, 1913, VII, (coll. « nouvelle série »), p. 509‑517.

René-Jean, « Madame de Mirbel », Gazette des Beaux-Arts, Février 1906, XXXV, p. 131‑146.

Rennes Juliette, Le mérite et la nature: une controverse républicaine, l’accès des femmes aux professions de prestige, 1880-1940, Paris, Fayard (coll. « L’Espace du politique »), 2007, 594 p.

Mme Rigal, Discours prononcé par Mme Rigal, dans une assemblée de femmes artistes et orfèvres, tenue le 20 septembre, pour délibérer sur une contribution volontaire, Paris, [s.n.], 1789. En ligne sur Gallica.

Rigaud Jean-Jacques., Renseignements sur les beaux-arts à Genève, Genève, Jules-Guillaume Fick, 1876. En ligne sur Internet Archive.

Riot-Sarcey Michèle, La Démocratie à l’épreuve des femmes: trois figures critiques du pouvoir, 1830-1848, Paris, Albin Michel, 1994, 419 p.

Roberts Warren, Jacques-Louis David and Jean-Louis Prieur, revolutionary artists: the public, the populace, and images of the French Revolution, Albany, State University of New York Press, 2000, 370 p.

Roberts Warren, Jacques-Louis David, revolutionary artist: art, politics, and the French Revolution, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1989.

Roche Daniel, « Trois académies parisiennes et leur rôle dans les relations culturelles et sociales au XVIIIe siècle », Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, 1999, vol. 111, no 1, p. 395‑414. En ligne sur Persée.

Roche Daniel, Le peuple de Paris: essai sur la culture populaire au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 1998.

Roche Daniel, « Académies et académisme : le modèle français au XVIIIe siècle », Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, 1996, vol. 108, no 2, p. 643‑658. En ligne sur Persée.

Roche Daniel, Les républicains des lettres: gens de culture et lumières au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 1988, 393 p.

Rogers Rebecca, Les bourgeoises au pensionnat: l’éducation féminine au XIXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, 392 p.

Rogers Rebecca, Les demoiselles de la Légion d’honneur : les maisons d’éducation de la Légion d’honneur au XIXe siècle, Paris, Plon, 1992, 373 p.

Roland Manon, Mémoires particuliers de Mme Rolland, Paris, Firmin-Didot, 1847. En ligne sur Gallica (autre édition).

Rosanvallon Pierre, Le Sacre du citoyen: histoire du suffrage universel en France, Paris, Gallimard, 2001.

Rosenthal Léon, Du romantisme au réalisme: essai sur l’évolution de la peinture en France de 1830 à 1848 (1e éd. 1914), Paris, Macula, 1987. En ligne sur Internet Archive.

Rougerie Jacques, « Remarques sur l’histoire des salaires à Paris au XIXe siècle », Le Mouvement social, 1 avril 1968, no 63, p. 71‑108.

Rouget Georges, Notice sur Abel de Pujol, peintre d’histoire, membre de l’Institut, Valenciennes, Prignet, 1861. En ligne sur Gallica.

Roux Michel (dir.), Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle, Paris, Bibliothèque Nationale, Département des Estampes, 1933, vol. 2. En ligne sur Gallica.

Ruelland Jacques G., « Femmes des lumières : Marie-Anne Pierrette Paulze-Lavoisier, comtesse de Rumford (1758-1836) : Lumière surgie de l’ombre », Dix-huitième siècle, 2004, no 36, p. 99‑112.

S

Sacy Jacques Silvestre de, Le comte d’Angiviller, dernier directeur général des bâtiments du roi, Paris, Plon, 1953.

Sagne Jean, Géricault, Paris, Fayard, 1991.

Saint-Maurice Charles de, Histoire de la Légion d’honneur, Paris, Denain, 1833, 490 p. En ligne sur GoogleBooks.

Sanchez Pierre, Les salons de Dijon, 1771-1950, Dijon, Echelle de Jacob, 2002, 505 p.

Sapiro Gisèle, « La vocation artistique entre don et don de soi », Actes de la recherche en sciences sociales, 2007, no 168, p. 4‑11. En ligne sur Cairn.

Sapiro Gisèle et Boris Gobille, « Propriétaires ou travailleurs intellectuels ? », Le Mouvement Social, 2006, vol. 214, p. 113‑139. En ligne sur Cairn.

Sauer Marina, L’ entrée des femmes à l’École des Beaux-Arts: 1880 – 1923, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, 1990, 94 p.

Savoy Bénédicte, « Et comment tout cela sera-t-il conservé à Paris !’’ Les réactions allemandes aux saisies d’œuvres d’art et de science opérées par la France autour de 1800 », Revue germanique internationale, 2000, no 13, p. 107‑130. En ligne sur Revues.org.

Schiebinger Londa, The mind has no sex ? Women in the origins of modern science, Cambridge, Harvard University Press, 1991.

Schnapper Antoine, Le métier de peintre au Grand Siècle, Paris, Gallimard, 2004.

Schnapper Antoine, David: témoin de son temps, Fribourg, Office du livre, 1980, 315 p.

Schneider René, Quatremère de Quincy et son intervention dans les arts (1788-1830), Paris, Hachette, 1910, 480 p. En ligne sur Internet Archive.

Schweitzer Sylvie, Les femmes ont toujours travaillé. Une histoire du travail des femmes aux XIXe et XXe siècles, Paris, Odile Jacob (coll. « Histoire »), 2002, 329 p.

Schweitzer Sylvie, « Du vent dans le ciel de plomb ? L’accès des femmes aux professions supérieures, xixe-xxe siècles », Sociologie du Travail, 2009, vol. 2, p. 183‑198.

Scott Joan W., Gender and the politics of history, 1st ed. 1988., New York, Columbia University Press (coll. « Gender and culture »), 1999, 267 p.

Scott Joan W., « Gender : A Useful Category of Historical Analysis », American historical review, 1986, vol. 91, no 5, p. 1053‑1075, en ligne / « Genre, une catégorie utile d’analyse historique », Les Cahiers du GRIF, printemps 1988, no 37-38, p. 125‑151. En ligne sur Persée.

Scott Joan W., « La travailleuse » dans Geneviève Fraisse et Michelle Perrot (eds.), Histoire des femmes en Occident, 1e éd. 1991., Paris, Perrin, 2002, p. 479‑512.

Scott Joan W., La citoyenne paradoxale : les feministes francaises et les droits de l’homme, Paris, Albin Michel, 1998.

Scott Katie, « Authorship, the Académie and the Market in Early Modern France », Oxford Art Journal, 1998, vol. 21, no 1, p. 29‑41.

Scott Katie, « Hierarchy, Liberty and Order: Languages of Art and Institutional Conflict in Paris (1766–1776) », Oxford Art Journal, 1989, vol. 12, no 2, p. 59‑70.

Serre Solveig, L’Opéra de Paris, 1749-1790, Paris, CNRS Editions, 2011.

Sewell William H., « Le citoyen/la citoyenne : Activity, Passivity and the Revolutionary Concept of Citizenship » dans Colin Lucas (ed.), The French Revolution and the Creation of Modern Political Culture, Oxford, Pergamon Press, 1987, p. 105‑123.

Sfeir-Semler Andrée, Die Maler am Pariser Salon, 1791-1880, Frankfurt, New York, Paris, Campus Verlag/Editions de la MSH, 1992, 597 p.

Sgard Jean (dir.), Dictionnaire des journalistes (1600-1789), Edition de 1999 revue, corrigée et augmentée, en ligne (version consultée en 2015).

Sgard Jean (dir.), Dictionnaire des journaux (1600-1789), Edition de 1991 revue, corrigée et augmentée, en ligne (version consultée en 2015).

Sheriff Mary, « The Portrait of the Queen » dans Dena Goodman (ed.), Marie Antoinette: Writings on the Body of a Queen, London, Routledge, 2003, p. 45‑72.

Singer-Lecocq Yvonne, Quand les artistes logeaient au Louvre: 1608-1835, Paris, Perrin, 2001.

Skornicki Arnault, L’économiste, la cour et la patrie: l’économie politique dans la France des Lumières, Paris, CNRS Editions, 2011, 446 p.

Smith Bonnie G, Les Bourgeoises du Nord: 1850-1914, Paris, Perrin, 1989, 234 p.

Smith Sir James Edward, A sketch of a tour on the Continent in the years 1786 and 1787. Vol. I, London, printed for the author, by J. Davis, 1793, 406 p. En ligne sur GoogleBooks.

Sofio Séverine, « Note critique sur Pierre Bourdieu, “Manet. Une révolution symbolique” », Sociologie, 1 juillet 2014, vol. 5, no 2, p. 223‑228. En ligne sur Revues.org.

Sofio Séverine, « Toutes les directions sont incertaines et combattues ». L’imposition de la bataille romantique en France », Sociétés & Représentations, 2015, no 40, p.163-182.

Sofio Séverine, « Des stratèges de l’exposition ? Le rôle des intermédiaires du marché de l’art dans l’accès des artistes à la notoriété, du XVIIIe siècle à aujourd’hui » dans Wenceslas Lizé, Delphine Naudier et Séverine Sofio (dir.), Les stratèges de la notoriété. Intermédiaires et consécration dans les univers artistiques, Paris, Editions des archives contemporaines, 2014, p. 129‑146. En ligne sur Academia.

Sofio Séverine, « L’art ne s’apprend pas aux dépens des moeurs! » Construction du champ de l’art, genre et professionnalisation des artistes (1789-1848), Thèse de doctorat, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, 2009. En ligne sur TEL.

Sofio Séverine, « Des discours aux pratiques, comment approcher la réalité des rapports de sexe ? », Sociétés & Représentations, 2007, 24, p. 177‑193. En ligne sur Cairn.

Sofio Séverine, « Quelle(s) légitimité(s) pour les peintres de fleurs ? Genre, art et botanique au XIXe siècle » dans Delphine Naudier et Brigitte Rollet (dir.), Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ?, Paris, L’Harmattan (coll. « Bibliothèque du féminisme »), 2007, p. 37‑56. En ligne sur Academia.

Stendhal, Salons, Éd. par Stéphane Guégan et Martine Reid., Paris, Promeneur, 2002, 212 p.

Sterckx Marjan, « The Invisible “Sculpteuse”: Sculptures by Women in the Nineteenth-century Urban Public Space—London, Paris, Brussels », Nineteenth-Century Art Worldwide, vol. 7, no 2, article en ligne.

Stern Daniel, Mémoires, souvenirs et journaux de la comtesse d’Agoult (Daniel Stern), Paris, Mercure de France (coll. « Le Temps retrouvé »), 1990, 423 p.

T

Tackett Timothy, Le roi s’enfuit: Varennes et l’origine de la Terreur, Paris, la Découverte, 2007.

Taigny Edmond de, Jean-Baptiste Isabey, sa vie et ses œuvres, Paris, E. Panckoucke, 1859. En ligne sur GoogleBooks.

Trapp F. A., « A Mistress and a Master : Mme Cavé and Delacroix », Art Journal, 1967, vol. 27, no 1, p. 40‑60.

Truant Cynthia, « La maîtrise d’une identité ? Corporations féminines à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles », Clio. Femmes, Genre, Histoire, 1996, no 3, en ligne sur Revues.Org.

U

V

Vachon Marius, La Femme dans l’art. Les protectrices des arts, les femmes artistes, Paris, Rouam, 1893.

Vaisse Pierre, « Considérations sur la Seconde République et les beaux-arts », Revue d’histoire du XIXe siècle, 1985, no 1, en ligne sur Revues.org.

Vaisse Pierre, « Annexe sur l’image du marchand de tableaux pendant le XIXe siècle », Romantisme, 1983, vol. 13, no 40, p. 77‑86. En ligne sur Persée.

Vallery-Radot Pierre, Chirurgiens d’autrefois : la famille d’Eugène Süe, Paris, Ricou-Ocia, 1944.

Van de Sandt Udolpho, « Le Salon » dans Jean-Claude Bonnet (ed.), L’Empire des muses. Napoléon, les arts et les lettres, Paris, Belin, 2004, p. 59‑78.

Van de Sandt Udolpho, « La peinture : situation et enjeux » dans Jean-Claude Bonnet (dir.), La Carmagnole des muses: l’homme de lettres et l’artiste dans la Révolution, Paris, A. Colin (coll. « Librairie du bicentenaire de la Révolution française »), 1988, p. 333‑357.

Van de Sandt Udolpho, « La fréquentation des Salons sous l’Ancien Régime, la Révolution et l’Empire », Revue de l’Art, 1986, no 73, p. 43‑47. En ligne sur Persée.

Van de Sandt Udolpho, « Le salon de l’Académie de 1759 à 1781 » dans Diderot et l’art de Boucher à David, Catalogue de l’exposition présentée à l’Hôtel de la Monnaie du 5 octobre 1984 au 6 janvier 1985, Paris, RMN, 1984, p. 79‑84.

Verger Annie, « Entrer à l’Académie de France à Rome : la faveur, le droit, le choix » dans Gérard Mauger (dir.), Droits d’entrée: modalités et conditions d’accès aux univers artistiques, Paris, Maison des sciences de l’homme, 2006, p. 13‑45.

Verjus Anne, Le cens de la famille: les femmes et le vote, 1789-1848, Paris, Belin (coll. « Socio-histoires »), 2002, 255 p.

Véron Théodore, La légende des refusés, questions d’art contemporain, Paris, 1876.

Viala Alain, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Paris, Minuit, 1985, 319 p.

Vidal Mary, « The Other Atelier. Jacques-Louis David’s Female Students » dans Melissa Hyde et Jennifer Milam (eds.), Women, Art and the Politics of Identity in Eighteenth-Century France, Aldershot, Ashgate, 2003, p. 235‑262.

Vigée Le Brun Louise-Élisabeth, Souvenirs, Paris, H. Fournier, 3 vol., 1835-1837. En ligne sur Gallica.

Vitet Louis, L’Académie royale de peinture et de sculpture. Etude historique, Paris, Michel Levy Frères, 1861. En ligne sur Gallica.

Vratskidou Eleonora, « L’artiste, héros romanesque de la presse littéraire. De L’Artiste au Musée des Familles (1831-1840) » dans Alain Bonnet et Hélène Jagot (dir.), L’artiste en représentation: images des artistes dans l’art du XIXe siècle, Lyon, Fage Editions, 2012, p. 225‑235.

W

Wagner Izabela, « La formation des violonistes virtuoses : les réseaux de soutien », Sociétés contemporaines, 2004, no 56, no 4, p. 133‑163. En ligne sur Cairn.

Walczak Gerrit, « Low Art, Popular Imagery and Civic Commitment in the French Revolution », Art History, 2007, vol. 30, no 2, p. 247‑277. En ligne.

Waldinger Renée, Philip Dawson et Isser Woloch (eds.), The French Revolution and the meaning of citizenship, Westport, Greenwood Press (coll. « Contributions in political science, Global perspectives in politics and history »), 1993, 229 p.

Waller Susan, The Invention of the Model : Artists and Models in Paris, 1830-1870, Aldershot ; Burlington, VT, Ashgate, 2006, 194 p.

Waquet Françoise, « La Bastille académique » dans Jean-Claude Bonnet (dir.), La Carmagnole des muses: l’homme de lettres et l’artiste dans la Révolution, Paris, A. Colin (coll. « Librairie du bicentenaire de la Révolution française »), 1988, p. 19‑36.

Warnke Martin, L’artiste et la cour: aux origines de l’artiste moderne, Paris, Ed. de la Maison des sciences de l’homme, 1989.

White Barbara Ehrlich, « Delacroix’s Painted Copies after Rubens », The Art Bulletin, 1967, vol. 49, no 1, p. 37‑51.

White Harrison C. et Cynthia A., La carrière des peintres au XIXe siècle., 1e éd. 1965., Paris, Flammarion, 1991.

Whiteley Linda, « Art et commerce d’art en France avant l’époque impressionniste », Romantisme, 1983, vol. 13, no 40, p. 65‑76. En ligne sur Persée.

Whiteley Linda, « Accounting for tastes », Oxford Art Journal, 1979, vol. 2, no 2, p. 25‑28.

Wilcox John, « The Beginnings of l’Art Pour l’Art », The Journal of Aesthetics and Art Criticism, 1 juin 1953, vol. 11, no 4, p. 360‑377.

Wille Johann Georg, Mémoires et journal de J. G. wille, graveur du Roi, Paris, Renouard, 1857, vol. 2, 454 p. En ligne sur Gallica.

Williams Hannah, « Academic Intimacies: Portraits of Family, Friendship, and Rivalry at the Académie Royale », Art History, 2013, vol. 36, no 2, p. 338‑365.

Wrigley Richard, « Censorship and Anonymity in 18th cent French Art Criticism », Oxford Art Journal, 1983, vol. 6, no 2, p. 17‑28.

Wrigley Richard, The origins of French art criticism : from the Ancien Régime to the Restoration, Oxford ; New York, Clarendon Press ; Oxford University Press, 1993, 427 p.

X, Y, Z

Yeldham Charlotte, Women artists in nineteenth-century France and England (vol. 1), London ; New York, Garland, 1984, 668 p.

Publicités